• Timeline de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Cartographie de la ville de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons
Vous êtes ici :

Actualités

Bezons récolte sa première fleur au concours des villes fleuries

Développement durable

Dans les mois à venir, les entrées de ville verront pousser de nouveaux panneaux jaune et rouge plutôt attendus. Après plusieurs années de bataille, Bezons vient de décrocher sa première fleur au label national des villes et villages fleuris.

Il faudra encore attendre les 10, 11 et 12 avril prochains, et le salon des maires d’Île-de-France pour officialiser la nouvelle, mais Bezons vient de recevoir la confirmation de l’obtention de sa première fleur au label des villes et villages fleuris. Une consécration et une juste récompense au regard des efforts fournis depuis 5 ans, date de la première inscription, par les acteurs du service de cadre de vie.

« Les années précédentes, nous avions des secteurs en chantier, ce qui ne servait pas notre candidature. Cette reconnaissance honorifique étant assez complète puisqu’elle prend en considération de nombreux paramètres comme la qualité du patrimoine arboré,des espaces verts et fleuris, du mobilier urbain, l’architecture globale des bâtiments, la propreté ou la non utilisation de produits phytosanitaires », développe Caroline Lajugie, ingénieure espaces verts et fleuris.

Des spécialistes convaincus, à l’unanimité, et une seconde fleur en jeu dans trois ans

Un jury départemental, chargé de retenir les principaux candidats pour l’étape suivante, est venu arpenter les rues de la ville en juin 2016. Imité, un an plus tard, par le jury régional, composé de professionnels et d’élus, qui statue sur l’accession (ou non) à cette première fleur. Les experts ont approuvé, à l’unanimité, « l’esprit moderne dans le choix des plantes pérennes », « l’accompagnement vert autour du tramway et le fleurissement des jardinières » ou « les plantations autour de la déviation de la RD311 ».

Un délai de trois ans va maintenant devoir être respecté avant de concourir pour la deuxième fleur avec des axes d’améliorations dégagés par les spécialistes (« taille des arbustes », « diversifier la palette des plantes saisonnières », et « des récupérations d’eau de pluie possibles »). D’ici là, le mail Leser et la nouvelle placette du Colombier devraient permettre de disposer d’atouts supplémentaires pour les convaincre...