• Timeline de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Cartographie de la ville de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons
Vous êtes ici :

Actualités

Cœur de ville pour tous, c’est parti !

Le maire

Voici l'édito de Dominique Lesparre, le maire, paru dans le magazine municipal de février.

Bezons n’est pas une ville réservée à quelques-uns. Chacun doit pouvoir s’y loger selon ses moyens et s’y épanouir selon ses besoins et ses envies.
Et à celles et ceux qui crient à qui veut l’entendre que le maire « bétonne », je leur réponds qu’une ville est toujours appelée à se reconstruire sur elle-même. Je leur dit que l’entrée de notre cité dans le 21e siècle passe par une lutte incessante contre l’habitat insalubre et les activités qui polluent notre cadre de vie.
A droite, certains ne cessent de dire : « c’était mieux avant ! » Est-ce que l’autopont à l’entrée de ville c’était mieux ? Est-ce que les logements insalubres, les friches industrielles, les casses autos avenues de Pontoise, Gabriel Péri, Jean-Jaurès… c’était mieux ? Est-ce que le parking Silo c’était mieux ?
N’est-il pas plus agréable de se rendre à La Défense en un quart d’heure avec le T2 ? Franchement, le béton n’est-ce pas aussi l’école Angela Davis, la maison des sports, le futur espace Aragon, la salle du Val… ?
Et dans un peu plus de deux ans, ne sera-t-il pas plus agréable de faire ses courses, se distraire, boire un verre et manger un morceau en plein coeur de ville ?
D’ici 2020, aux abords d’un parc Bettencourt repensé et étendu à 5 hectares, nous trouverons 700 logements en accession et en locatif, 25 000 m2 de nouveaux commerces, un hypermarché, une salle polyvalente de spectacle, une maison des associations, de la restauration et 1 200 places de stationnement en sous-sol. Nous pourrons aussi nous y rendre pour y voir le film de notre choix dans l’une des 5 salles de cinéma. Son implantation n’aura d’ailleurs pas été une sinécure. Il nous aura fallu batailler dur contre l’ancien député socialiste de la circonscription et la ville d’Argenteuil qui n’ont eu de cesse de nous mettre des bâtons dans les roues.
Bezons poursuit donc naturellement sa métamorphose dans l’intérêt de chacune et de chacun.