• Cartographie de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Page instagram de la mairie de Bezons
  • Page linkedin de la mairie de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons
  • Page application Bezons Futee

Feu vert pour le réseau de chaleur

Projets de ville

Jeudi 18 avril 2019, la ville et l'entreprise Dalkia ont signé l'ultime convention pour la réalisation et l'exploitation du réseau de chauffage urbain (RCU). Celui-ci alimentera près de 4000 logements bezonnais d'ici 2022.

Cette signature est la dernière étape administrative pour officialiser le nouveau réseau de chauffage urbain à Bezons.

Souhaité par la ville depuis de nombreuses années, sa réalisation n'était toutefois pas possible sans plus accords, notamment celui de la ville d'Argenteuil pour le passage du RCU à Bezons, depuis l'usine d'incinération du syndicat Azur située sur son territoire.

Des travaux étaient également nécessaires afin de créer les conditions permettant la mise en place d'un tel réseau sur la ville. Le syndicat Azur a ainsi engagé ces dernières années 2,5 millions d'euros pour augmenter les capacités de chauffage de son usine, permettant de produire électricité et chaleur par la combustion des déchets ménagers.

Tout est désormais prêt pour démarrer la création de la quinzaine de kilomètres de réseau, en tranchée, ainsi que les sous-stations nécessaires au raccordement des futurs abonnés bezonnais.

Démarrage des travaux en juillet 2019

Près de 4000 foyers, parmi lesquels les nouveaux logements du futur coeur de ville sont concernés. Plusieurs équipements publics, comme l'hôtel de ville et la nouvelle salle Elsa-Triolet-Aragon seront aussi chauffés grâce à ce nouveau réseau.

Le chantier commencera en juillet 2019, le long de la RD 392, au niveau de la rue Denis-Papin. Les premers raccordements seront prévus pour la mi-2020.

Achevé pour 2022, le RCU aura l'avantage de garantir aux abonnés une facture d'énergie moins salée, d'environ 25 à 40% par rapport à un chauffe au gaz en habitat collectif.

la ville pour tous