• Timeline de la ville de Bezons
  • Cartographie de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Page instagram de la mairie de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons

Chênes : un tour de résidence pour régler les problèmes

Démocratie participative

La ville, ses services et des partenaires ont remis en pratique, vendredi 25 novembre, à la résidence des Chênes, une démarche de démocratie participative.

Aller à la rencontre des habitants, valoriser leurs initiatives ou entendre leurs problèmes, essayer de trouver des solutions et mettre en relation. Le maire, Dominique Lesparre, a choisi de continuer à parier sur la démocratie de proximité, un sujet qui lui tient à cœur.

Il entend pérenniser la démarche à travers plusieurs initiatives, dont celle déjà utilisée, du diagnostic en marchant, impulsé par Florelle Prio, première adjointe au maire, sur les Bords-de-Seine. Ce mode de participation citoyenne sera étendu, en fonction de la demande. Premier exemple, à la résidence des Chênes.

Colonnes enterrées, piste cyclable, pigeons...

La visite, vendredi 25 novembre, était pilotée par le centre social la Berthie, bien au fait des problématiques du secteur.  Étaient présents : l'élu de quartier, Martin Lolo, un représentant des services techniques, le directeur du centre social la Berthie, le responsable de la mission démocratie participative et quatre habitants, dont Jean-Michel Lacourte, le président de l'amicale de locataires (CNL) pour la résidence.

Deux agents d'Azur, le syndicat des ordures ménagères, avaient été invités pour parler de la mise en place de colonnes enterrées. Outre ce sujet, l'association avait préparé la visite et dressé une liste de préoccupations quotidiennes.

Parmi eux, le manque de visibilité de la bande cyclable pour les véhicules qui sortent de la résidence, causé par le bac à verre et l'armoire Le Relais. Les poubelles sur le trottoir, au même titre que l'invasion des pigeons, ont été abordés.

Un dialogue apprécié

La discussion a glissé sur des problématiques annexes, comme le marché de Bezons ou les soucis d'approvisionnement rencontrés par Intermarché.

Les représentants de la ville ont pu prendre note, orienter quand ça ne relevait pas de leur domaine et, surtout, dialoguer. Jean-Marie Lacourte a trouvé le rendez-vous "intéressant". Les habitants ont, en règle général, apprécié de "trouver des interlocuteurs".

Tout le monde s'est réunit autour d'un goûter pour conclure la rencontre. La démarche est confortée.

la ville pour tous