• Timeline de la ville de Bezons
  • Cartographie de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Page instagram de la mairie de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons

Volontaires, aux côtés des plus vulnérables

Solidarité

Retour sur la solidarité intra-municipale durant le confinement, au centre communal d’action sociale (CCAS).

Sabine Wehrung, directrice adjointe de la crèche Madiba et Farida Hilem, informatrice jeunesse, se sont portées volontaires pour aider leurs collègues du CCAS. L’une effectue du portage de repas, l’autre intervient en renfort auprès des plus démunis.

En cette période de confinement, l’action sociale demeure un service primordial pour les Bezonnais les plus fragiles et isolés. Si l’accueil physique du CCAS est fermé, les travailleurs sociaux restent joignables par téléphone. « Ces trois derniers jours, on a enregistré près de 40 appels », observe Murielle Jouanno, directrice du CCAS. Des personnes âgées, isolées, parfois sans ressources mais aussi des familles éloignées s’inquiétant pour leurs parents vivant à Bezons.

« L’activité jeunesse étant réduite, j’ai souhaité me rendre utile là où il y avait besoin »

Afin d’assurer la continuité du service, l’équipe du CCAS peut compter sur le renfort de plusieurs agents volontaires, issus d’autres secteurs. C’est le cas de Farida Hilem. L’informatrice jeunesse n’a pas hésité un seul instant à prêter main forte aux collègues : « L’activité du service municipal de la jeunesse étant réduite pendant le confinement, j’ai souhaité me rendre utile là où il y avait besoin ». Et les besoins, au CCAS, ne manquent pas. « Ma première mission a consisté à dresser un inventaire du matériel de protection nécessaire à l’équipe d’aides à domicile ». Ces dernières continuent en effet d’assurer, pendant le confinement, la toilette, l’aide à la préparation des repas et les courses des usagers.

De la petite enfance au portage de repas

Le portage de repas à domicile est lui aussi maintenu grâce au soutien d’agents volontaires, tels que Ourida Hadjyoucef, assistante maternelle. Directrice adjointe de la crèche Madiba, Sabine en fait l’expérience depuis lundi 23 mars. Chaque jour, elle rejoint, à 10 h, la cuisine centrale, où elle prépare les plateaux repas, qu’elle se charge ensuite de livrer auprès des usagers du service. « La première journée a été très éprouvante. On se rend compte de toute la difficulté du travail réalisé par nos collègues au quotidien », confie-t-elle. Une cinquantaine de repas sont livrés chaque jour aux Bezonnais, dont l’état de santé ne leur permet pas de se déplacer ou de cuisiner. « Avec le COVID, on prend toutes les précautions nécessaires. J’essaie de prendre le temps avec chacun des usagers, d’apporter un sourire. »

À situation exceptionnelle, initiatives exceptionnelles

Le confinement a vu apparaître des situations d’urgence, pour lesquelles le CCAS est intervenu, au-delà de ses missions. « J’ai été amenée à faire des achats de première nécessité, ou chercher des médicaments à la pharmacie, pour des personnes très isolées », confie Farida. L’agente a aussi assuré la livraison et la distribution de colis alimentaires du Secours Populaire pour des familles en détresse hébergées dans un hôtel de Bezons. « C’est dans ces moments-là que l’on prend conscience de l’évidence d’aider les autres ».

Contacter le CCAS

Les personnes isolées et fragilisées, ou leurs proches, peuvent contacter le CCAS au 01 79 87 62 25, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 16h.

la ville pour tous