• Cartographie de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Page instagram de la mairie de Bezons
  • Page linkedin de la mairie de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons
  • Page application Bezons Futee
Vous êtes ici :

Actualités

AfricaBezons : le Burkina à l'honneur

Solidarité

Rendez-vous du 6 au 13 juin, pour le 10e AfricaBezons avec le Burkina Faso en toile de fond.

Entretien avec Raymond Ayivi, élu en charge de la solidarité internationale.Comment s'annonce cette nouvelle édition ?
Raymond Ayivi : La fête est placée sur la thématique de l’intégrité. Nous allons parler de la révolution fin 2014 au Burkina Faso, l’ex Haute-Volta, dit pays des hommes intègres. Les participants du débat Brouhaha répondront à cette question : « Comment préserver nos biens communs de toute forme de spéculation ici,  chez nous, et là-bas, en Afrique ». Nous parlerons des ressources (eau, céréales), face au danger de la spéculation sur les marchés financiers. Nous avons aussi, parmi nos invités, Eugénie Dossa-Quenum, spécialiste des questions des droits de l’Homme et de l’éducation. Il s’agira, à travers elle, de rendre
hommage à la femme africaine.

Le premier jour, le 6 juin, sera culinaire et en lien avec REV'Arts ?
R. A. : En effet, dès 15 heures, au bâtiment Scénéo, en partenariat avec la biennale REV’Arts, une conférence se tiendra sur le thème « l’éducation artistique comme ferment de la culture de la paix ». Ensuite, de 18 h 30 à 21 h, nous innoverons avec un festival d’art culinaire au restaurant des communaux autour du manioc, un tubercule populaire en Afrique.  Trois chefs présenteront une recette. Les gourmets devront réserver pour participer à la dégustation. Une urne sera à disposition. Chacun y glissera un  bulletin avec son plat préféré. Le vainqueur fera à manger pour la journée du 13 juin à l’espace Aragon. Dans le même temps, une manifestation folklorique se tiendra mail Jacques-Leser.

Il y aura aussi du cinéma ?
R. A. : Le mardi 9 juin, au théâtre Paul-Eluard (TPE), nous organiserons une double projection. Nous diffuserons d’abord, dès 19 h 30, « Fratricide au Burkina » de Didier Moreau. Ce film porte sur l’assassinat de Thomas Sankara, à la tête du pays, lors du coup d’État en 1987. Nous enchaînerons avec « Twaaga » de Cédric Ido, un court-métrage de 30 minutes sur les derniers événements au Burkina Faso, cette insurrection populaire qui a conduit à la chute de Blaise Compaoré. Le réalisateur devrait être présent.

Deux dates festives ponctueront la semaine…
R. A. : Le jeudi 11 juin, de 16 h 30 à 21 h 30, les Bezonnais pourront faire un tour au marché nocturne, mail Leser. Ils trouveront une dizaine de stands avec des produits essentiellement africains : des légumes, des objets d’art, des bijoux, des tissus. Nous accueillerons une styliste qui présentera sa collection, ainsi qu’une animation de salsa africaine. Tout se terminera en apothéose le samedi 13. Nous aurons le traditionnel marché, l’espace restauration avec le vainqueur du festival du manioc. Eugénie Dossa- Quenum dédicacera son livre, avant de participer au débat brouhaha, que je modérerai… (rires), dès 15 h. Nous proposerons aussi une séance « Conte en famille » à 14 h 30 avec Louis Makayi de la médiathèque Maupassant et, pour clore la semaine, à 19 h, un concert de Moussa Hema, un virtuose du balafon (percussion africaine).

 AfricaBezons 2015 spécial Burkina Faso


Samedi 6 juin
Débat
15h au bâtiment Scénéo

Festival culinaire autour du manioc
Groupe folklorique

De 18h30 à 21h au mail Jacques-Leser
Mardi 9 juin
Diffusion de « Fratricide au Burkina » puis de « Twaaga »
Dès 19h30 au Théâtre Paul-Eluard (162 rue Maurice-Berteaux)


Jeudi 11 juin
Marché du soir et animation au mail Leser
De 16h30 à 21h30


Samedi 13 juin
De 11h30 à 21h à l’espace Aragon
  • Marché africain (Dès 11h)
  • Espace restauration avec le lauréat du festival culinaire (Dès 12h)
  • Dédicace d'Eugénie Dossa-Quenum (13h30)
  • Conte en famille (14h30)
  • Débat Brouhaha avec (sous réserve) un ancien diplomate ; Serge Garde, ex-journaliste d’investigation à l’Humanité ; Eugénie Dossa-Quenum ; le professeur Dragosse-Ouedraougo, anthropologue burkinabé intervenant à l'université de Bordeaux (15h)
  • Concert de Moussa Hema (19h)