• Timeline de la ville de Bezons
  • Cartographie de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Page instagram de la mairie de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons
Vous êtes ici :

Actualités

Bezons, avant/après : 10 ans de métamorphose

Projet de Ville

En l'espace d'une décennie, Bezons a changé de visage. En cette période où les travaux sont légion et vont aboutir à de belles réussites, plusieurs réalisations déjà sorties de terre permettent de se dire que ce n'était pas forcément "mieux avant". La preuve en images.

L'hôtel de ville a été inauguré en octobre 2015 et fait déjà partie du paysage. Le temps passe vite et est propice à l'oubli de ce qu'il y avait avant. En l'espace d'une décennie, Bezons a changé de visage. Sans renier son passé industriel, la municipalité a pris le virage de la modernité.

Le maire, Dominique Lesparre, et son équipe ont eu à coeur d'améliorer le cadre de vie des habitants, en proposant du logement qualitatif, varié, accessible à toutes les bourses. Mais aussi en rénovant ou en créant des équipements et espaces publics.
La transformation la plus visible - toujours en cours - s'est matérialisée dans le quartier des Bords-de-Seine depuis 2008 grâce au concours de l'ANRU (Agence nationale de la rénovation urbaine).

Adieu l'auto-pont, les passerelles, les constructions vieillissantes, les squares inadaptés aux usages actuels.
Bonjour le tramway, les immeubles neufs mêlant logement social et accession à la propriété, les nombreux espaces verts, les bureaux d'entreprises créatrices d'emploi et de ressources, fruits d'une action volontariste pour continuer à mener une politique solidaire.

La métamorphose a gagné le Coeur de ville où le chantier bat son plein, depuis 2018. La très routière RD 392, colonne vertébrale de la ville, s'est aussi considérablement améliorée.

En cette période où les travaux sont légion et vont aboutir à de belles réussites, plusieurs réalisations déjà sorties de terre permettent de se dire que ce n'était pas forcément "mieux avant". La preuve, avec cette cette infographie interactive.