• Cartographie de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Page instagram de la mairie de Bezons
  • Page linkedin de la mairie de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons
  • Page application Bezons Futee
Vous êtes ici :

Actualités

Tournoi King of Ring (TKR)

Sports

Samedi 18 décembre 2021, le Boxing Club Mounia (BCM) organise son réputé TKR au gymnase Jean-Moulin. Ouverture des portes à 19h.

De la sueur, du sang et des larmes… À 20 heures, samedi 18 décembre, le gymnase Jean-Moulin se muera en Arena à l’américaine, dans le cadre d’une grande soirée « K1 », une discipline pieds-poings proche du kick-boxing, organisée avec l’appui de la Ville. Le président du Boxing club Mounia, Ahmed Zalegh, s’est démultiplié pour offrir aux Bezonnais un tournoi pugilistique de très haut niveau sur le ring… Et en dehors.

« Le gymnase va être transformé avec un maximum de vidéo, de son, de feu… L’objectif est de faire de Bezons la capitale mondiale du K1 le temps d’un évènement mémorable », explique le dirigeant, fier du plateau de fin d’année qu’il a réussi à concocter.

Une revanche pour le champion Elijah Bokeli

Une petite dizaine de duels internationaux aura lieu, dont trois dans le cadre du TKR, moyennant deux demi-finales et une finale. « Trois des participants concourront sous des bannières étrangères : Youssouf Binaté pour la Côte d’Ivoire, Anas Ahmidouch pour le Maroc, Berjan Peposhi pour l’Albanie. Michael Peynaud, lui, représentera les chances françaises », poursuit Ahmed Zalegh. Entre chaque combat, des interludes spectaculaires rythmeront la soirée, dont le clou sera le championnat du monde wako-pro entre le Serbe Alexandre Menkovic et le Français Elijah Bokeli. Les deux adversaires se connaissent bien, puisqu’ils se sont déjà affrontés en janvier 2020, à Brest. Ce super fight s’était achevé par une défaite du champion hexagonal, alors tenant du titre. « Je suis fier d’organiser cette revanche et de la proposer au public bezonnais. Pour Bokeli, sorti déçu de la perte de son titre de champion du monde, c’est une superbe occasion de revenir au plus haut niveau », se projette le président du Boxing club Mounia, qui aurait aimé offrir, en complément, un combat de poids lourds.

Un show spectaculaire

« Il y a très peu de poids lourds sur le marché... Avec ce Bokeli / Menkovic, nous parlons de boxeurs autour de 80 kg, qui pratiquent une boxe à la fois puissante, vive et rapide, là où les gabarits massifs sont moins spectaculaires », se réjouit Ahmed Zalegh. En prime, plusieurs combats d’encadrement compléteront le dispositif de cette soirée K1, qui devrait laisser, comme chaque année depuis 2018 (à l’exception de l’édition 2020, annulée en raison de la Covid-19), un souvenir impérissable aux nombreux spectateurs présents.

Renseignements

Places disponibles (en nombre limité) au Boxing club Mounia
Gymnase Jean-Moulin
01 30 76 19 47
Ouverture des portes à 19 h