• Cartographie de la ville de Bezons
  • Page facebook de la mairie de bezons
  • Page twitter de la mairie de bezons
  • Page instagram de la mairie de Bezons
  • Page linkedin de la mairie de Bezons
  • Page youtube de la mairie de Bezons
  • Page application Bezons Futee
Vous êtes ici :

Actualités

Un petit déjeuner à l'hôtel pour décrocher son job

Emploi

La Mission locale organisait, avec le soutien du SMJ, un petit déjeuner emploi, le 22 novembre, à l'hôtel Kyriad. Retour sur un rendez-vous original.

Venir prendre une boisson dans le réfectoire de l'hôtel Kyriad. Se déplacer de stand en stand à la rencontre des entreprises, des agences d'intérim et organismes de formation ou d'emploi, bénéficier des conseils du Point information jeunesse, de la Mission locale ou de Pôle emploi. Mais surtout déposer son CV, discuter, avec l'espoir d'un prochain entretien. Tel était le concept proposé le mardi 22 novembre, par la Mission locale Argenteuil-Bezons, à l'hôtel Kyriad.

Cette initiative d'insertion professionnelle, menée en partenariat avec le service municipal de la jeunesse (SMJ) a séduit. En témoigne, ce va-et-vient continu, entre 9 h à 12 h 30, de jeunes concernés (18-26 ans) par l'opération. Des profils différents, peu qualifiés ou diplômés d'un master, avec cette même envie : travailler, se former ou du moins se renseigner.

"Je veux me donner les chances de réussir"

Pour Franklin, déjà en poste dans le domaine de la préparation de commande, ce rendez-vous constitue "une occasion d'évoluer. J'ai mis mon CV partout. Je veux me donner les chances de réussir."
Thomas, en stage avec l'organisme Assofac, est surtout venu chercher une entreprise. "Je dois l'avoir trouvée pour février.J'aimerais bien travailler en relation clientèle dans la téléphonie comme téléconseiller". Ibtissam, dans la comptabilité, cherche aussi un stage.

"De bonnes surprises" pour les recruteurs

Du côté "offres d'emploi et de formation", les attentes sont également de mise. Jérôme Laverny, directeur du réseau national Mission emploi, "un interface entre les demandeurs d'emploi au sens large et les entreprises", a eu beaucoup de jeunes à la recherche d'alternance. "Nous faisons transiter les CV vers nos partenaire et, si leur voie est bouchée, nous les conseillons vers un autre domaine possible, souvent proche du leur. Nous sommes là aussi pour appuyer certaines candidatures."
Élodie et Aïcha, chargées de recrutement chez Sodhexo, le géant de la restauration collective, avaient plusieurs postes à pourvoir. Notamment certains basés à La Défense. "Nous cherchons beaucoup des métiers de restauration (cuisinier, employé de restauration, hôte d'accueil, réceptionniste, dans le nettoyage). Sur ce dernier point, nous avons eu des profils intéressants ce matin." Salvador, de Synergie tertiaire, l'agence d'intérim basée à Argenteuil, dressait un bilan positif : "Nous avons de bonnes surprises. Nous mettons en relation avec nos clients, beaucoup dans la logistique, le tertiaire et l'administratif, avec de grosses entreprises de notre secteur comme Dassault ou Safran. Nous avons des opportunités mais parfois c'est long, il faut souvent passer trois entretiens avant d'être embauché. Nous dirigeons, nous conseillons dans la poursuite des études parfois." Des offres aussi mais "plus en CDD, formation ou apprentissage", pour son voisin de Camas, avec des métiers au sol dans les aéroports de Paris (agents de sécurité, d'escale, bagagistes...)En somme, un panel d'offres assez large pour une belle matinée que beaucoup de jeunes espèrent fructueuse, à court terme.